Più bella cosa

En réfléchissant à mon prochain sujet, et en observant les hommes déjà traités, je me suis aperçu qu’au niveau de la diversité, on n’était pas super au point. Heights focalise sur les ricains et les anglais, moi sur les frenchies (et les scandinaves), mais quid du reste du vaste monde !?

Alors aujourd’hui nous allons mettre le cap sur le sud.
Aujourd’hui nous allons en ITALIE !!

(Oui bon ben ça va hein… J’ai pas dit qu’on allait ouvrir une succursale de Benetton de suite)

Et nous allons parler cinéma. Non parce qu’il faut être honnête, si focus il y a sur l’Italie, ça ne va clairement pas être musical. Domaine dans lequel c’est un doux pléonasme de dire qu’ils ne sont pas des stars. 

Hier soir « Mon frère est fils unique », magnifique film de Daniele Luchetti a été diffusé sur Arte. L’occasion donc de nous attarder sur les deux acteurs principaux, talentueuses relèves du cinéma italien, Riccardo Scarmaccio et Elio Germano.
(Pas la peine de râler qu’il aurait mieux valu publier AVANT la diffusion pour que vous puissiez les mirer en action, vous ne me ferez pas croire que vous passez vos mercredis soirs devant Arte) (Par contre vous pouvez vous rattraper sur Arte 7) (ou à la médiathèque) (ou en VOD) (ou sur n’importe quelle plateforme de téléchargement LEGALE).

Le brun vs le roux l’AUBURN.

 

Riccardo Scarmacio aka le mec qui te transperce avec les yeux. Première découverte dans le film de Daniele Luchetti, puis chez Costa-Gavras dans Eden à l’ouest, un film assez déroutant dans sa forme et son traitement signe d’une fable sur un sujet aussi sérieux que l’exil et enfin, dans Il grande sogno de Michele Placido (avec qui il avait déjà tourné Romanzo Criminale).

J’aime bien le cinéma italien. Et le cinéma italien aime bien Riccardo Scarmacio. Alors nos chemins se croisent régulièrement.

Wikipedia itself le qualifie de « sex symbol ». Voyons donc d’où cela peut bien venir…

Mmoui… Peut être l’intensité du regard…

Ou le sourire ravageur ?

Vous croyez ? La montre ?!

Ou la salopette. Ou le fait qu’il soit doué de ses mains. Le mystère reste entier.

Elio Germano n’a, au contraire et à première vue, pas la carrure du sex symbol (et NON je ne dis pas ça parce qu’il est roux AUBURN), mais son sourire, son charme, font chavirer mon petit cœur.

Dans « Mon frère est fils unique », il est renversant. Dans le dernier film de Daniele Luchetti, « La nostra vita », pour lequel il a eu le prix d’interprétation masculine à Cannes (excusez du peu), il est tout simplement sublime. Et complètement sex.
Sous ses allures de jeune et sage minet, les rôles le font devenir tour à tour rebelle, macho, sarcastique, viril, puissant. Bref à tomber.

Pour l’instant « cantonné » aux réalisateurs italiens, ça me parait impensable que d’autres ne viennent pas le chercher très rapidement.

Alors ? Elio ou Riccardo ?

À propos de Vikler

Vikler est capable d’aller voir un film sur la seule présence de Jérémie Rénier. Voici résumé en une seule phrase toute l’abnégation de cette auteur pour le sujet central du Blog de l’Hormone. Officie également sur http://klervi.canalblog.com Voir tous les articles par Vikler

5 responses to “Più bella cosa

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :