Les robinsons de l’hormone

Vous le savez bien, sur le Blog de l’Hormone, le but n’est pas de porter un jugement quelconque (autre que physique s’entend) sur nos contemporains. Après la brillante analyse de l’hormone dans Secret Story (heureusement qu’on n’a pas choisi de s’appeler le Blog du Neurone) par Heights, c’est à mon tour de surfer sur l’actualité et de vous présenter les nouveaux aventuriers de Koh Lanta.

Scindés comme tous les ans en deux équipes aux noms improbables, que nous nous bornerons pour notre part à nommer « les rouges » et « les jaunes », 10 hommes s’apprêtent à vivre torses nus sur vos écrans pendant 3 mois.

Les rouges aka les Mamboks

Soyons clairs, je ne vais pas m’étendre sur ceux qui n’en valent pas la peine, les rouges c’est essentiellement 3 messieurs.

Laurent aka La Jacks aka Le quota

« J’suis un mec, j’suis un mec cool, j’suis pas le mec qui se prend pour un beau gosse » et la voix off d’enchainer « Laurent est mannequin et pour lui, être beau ça se travaille ».
Ça n’a pas l’air très clair tout ça… Mais il faut bien avouer que ça ne va pas être désagréable de le mater construire une cabane sur le sable avec ses petits copains les pectoraux.

Martin aka Le fils à papa aka Le bon samaritain

« L’éducation que j’ai eu, c’est on claque pas des doigts pour avoir de l’argent. Une des phrases que Papa me dit tout le temps, c’est Mon fils si tu veux de l’argent, tu bosses ! »
Précisons tout de même que Papa est président du PSG et d’un groupe de sociétés spécialisées dans les placements immobiliers. Ça permet de remettre les choses en perspective.

Maxime aka le Belge aka Machiavel

« J’ai toujours réussi tout ce que je voulais. Je pense honnêtement pouvoir manipuler les gens comme je veux »
Il est blond, il a les yeux bleus et il est belge. Il m’en faut pas plus. Son côté fourbe n’est qu’un immense plus pour foutre le bordel et rendre Koh Lanta moins chiant à regarder.
Non parce que techniquement, les épreuves on s’en  branle hein. Il saute sur le bambou et c’est n°1, c’est sympa 30 secondes mais ça te tient pas 2h en haleine un vendredi soir.

(Pour tromper son monde, il a un air complètement teubé sur sa photo officielle)

Et pour finir sur les rouges, un lien vers une photo de Gérard, heureux détenteur d’une time machine et qui nous vient tout droit des années 90.

Les jaunes aka les Wasaïs

Teheiura aka le local de l’étape aka Machin (personne n’arrive à prononcer son prénom correctement)

Si on y regarde de plus près, Teheiura est moche (et c’est le seul dont le portrait vidéo n’est pas disponible sur le site de TF1, d’où l’absence de citation. Merci de votre compréhension). Mais ses tatouages tribaux, sa chevelure, son corps sculpté et sa communion avec la nature (il sait reconnaitre des pousses de manioc) trompent l’ennemi qui se laisse bêtement charmer par l’exotisme. (C’est comme tous ces gens qui boivent du jus de papaye, alors que la papaye, objectivement, c’est dégueulasse)

Benoit aka Le papa poule aka Le cœur sensible

« C’est un respect de soi de se laver tous les jours, le déodorant, c’est important ! Ma vie sentimentale c’est le néant et le plus difficile pour moi, ça va être de gérer l’absence de mon petit garçon »
Sachant que Benoit prend deux douches par jours et qu’il se fait épiler le dos une fois par semaine, je suis vraiment curieuse de voir son état physique au bout de 10 jours sur l’île. Benoit sera un sujet d’observation intéressant : va-t-il réussir à pécho et ainsi évacuer le trop plein (de stress) ? Va-t-il se transformer en loup garou et ainsi éliminer tous les autres concurrents ? Le suspense reste entier !

Steve aka Le flic mysogyne aka Le loser

« Il faut pas se raconter d’histoire, tout le monde sait très bien que les femmes seront jamais l’égal de l’homme »
Steve est un con. Steve a bien une tête à s’appeler Steve. Steve ne va pas aider la police française à redorer son blason. Steve mérite de se faire caillasser à son retour au pays.

Anthony aka Sean Pokora aka Oedipe

“Je travaille mon corps comme une sculpture en fait. Quand on enlève la carapace et qu’on voit le vrai Anthony, ben y’a un enfant. Un enfant qui n’a pas eu de père… »
Si on fait abstraction d’une coiffure assez approximative, Anthony devrait réjouir les amateur(trice)s de muscles et de tatouages. Nous y ajouterons un petit sourire mignon et l’avantage que sur l’île, il ne porte pas ses horribles marcels de prof de fitness.

Je ne peux finir cet article sur Koh Lanta sans citer Gégé, qui sera sans nul doute la star de cette saison, avec son collier de barbe à la Robert Hue, ses larmes incessantes, son apprentissage de la natation et sa passion des chats (et de leur litière). A l’approche de la Fête de l’Huma, c’est un bien bel hommage aux cocos qui boufferont des merguez pas cuites à la Courneuve ce week end.

À propos de Vikler

Vikler est capable d’aller voir un film sur la seule présence de Jérémie Rénier. Voici résumé en une seule phrase toute l’abnégation de cette auteur pour le sujet central du Blog de l’Hormone. Officie également sur http://klervi.canalblog.com Voir tous les articles par Vikler

4 responses to “Les robinsons de l’hormone

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :