Brothers in arms

Il apparait dans ma bio WordPress, un peu comme une blond private joke entre Heights et moi, un peu comme une évidence, un peu comme un idéal mixant intelligence, physique et réussite.

Il était temps que je me fende d’un article sur Jérémie Renier.

Mais pas que. Car Jérémie est blond, mais son frère Yannick, avec qui il partage beaucoup de qualités, est brun. Une occasion unique, un battle de l’hormone lié à des histoires de fratrie, on se croirait presque dans The Borgias/Borgia (choisissez votre camp).

 

Jérémie et Yannick Renier sont belges. On pourrait presque insérer quelques photos suggestives et s’arrêter là.

Jérémie Renier brille depuis son adolescence dans des films et téléfilms variés.
Le Pacte des Loups de Christophe Gans où il tente le catogan.
Faites comme si je n’étais pas là d’Olivier Jahan, où il tente les parties à 3.

Violences des échanges en milieu tempéré de Jean-Marc Moutout où il devient adulte en incarnant un jeune cadre dynamique.
L’enfant des frères Dardenne dans lequel, les cheveux en bataille, il s’essaye au rôle de père.

Dikkenek d’Olivier Van Hoofstadt où il prouve à ceux qui en doutait, qu’il dispose d’un humour décapant et d’une palette de jeu infinie.

Bons baisers de Bruges de Martin McDonagh où il vole la vedette à Colin Farell.

Fidèle à ses compatriotes les Dardenne dans des films sérieux et cannois, il ose le collant et le 1000ème degré aux côtés de [Dieu] Alexandre Astier dans Philibert Prince Puceau de Sylvain Fusée et les pantalons pattes d’eph et chemises col pelle à tarte dans Potiche de François Ozon.

Jérémie Renier est un acteur doué, complet, rayonnant. Jérémie tu me ravies.

Yannick Renier, bien que grand frère du précédent, m’est/nous est apparu plus tard, et encore aujourd’hui assez rarement, car plus axé sur le théâtre.

Mais comment résister à Gwendal dans Les Chansons d’amour de Christophe Honoré ? (comment résister aux Chansons d’amour globalement ?)

Ou bientôt à Christophe dans Toutes nos envies de Philippe Lioret ?

Yannick Renier est pour l’instant cantonné aux rôles de gentil garçon malmené par la vie. Souhaitons que des réalisateurs puissent lui offrir l’occasion de sortir de ses gonds et nous montrer ainsi également l’étendue de ses capacités.

Mr et Mme Renier, je ne vous connais point, mais vous remercie néanmoins.

À propos de Vikler

Vikler est capable d’aller voir un film sur la seule présence de Jérémie Rénier. Voici résumé en une seule phrase toute l’abnégation de cette auteur pour le sujet central du Blog de l’Hormone. Officie également sur http://klervi.canalblog.com Voir tous les articles par Vikler

One response to “Brothers in arms

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :