Top 5 de l’hormone internationale de l’année [Vikler]

Ouh qu’il était joli ce top 5 d’Heights ! Je m’en suis léché les babines (en tout bien tout honneur OF COURSE), voici venu le temps des rires et des chants de faire MON top 5 et je peux vous dire que cela m’a demandé de longues heures de réflexion.

Je suis hyper nulle pour les classements, et tout bêtement je suis hyper nulle pour faire des choix. Mais Heightsou m’a tancé d’un « Roh Vikler, fais-toi violence », donc j’ai obtempéré.

En 5, je place Arnaud Fleurent-Didier.

Arnaud Fleurent-Didier a porté le renouveau de la chanson française sur ses frêles épaules avec son album La Reproduction sorti début 2010. Adoubé, que dis-je ! Idolâtré par la France Libé/Les Inrock/Télérama/France Inter.

Un style de dandy 70’s, un charisme et une classe folle, un physique atypique, esthétique, digne des gravures de mode qu’on trouve dans les magazines, une peau PARFAITE ! (Et ce n’est pas dû à Photoshop, j’ai pu le constater en face to face)(en 2011) (d’où sa présence en ces lieux).

Un mec qui n’hésite pas à donner de sa personne dans ses clips pour réchauffer nos longues soirées d’hiver.

En 4, j’ai pensé à un acteur français, pour l’instant trop peu connu du grand public mais qui a alerté mon sens critique dans Le Skylab de Julie Delpy (dans lequel il montre ses fesses tout de même…) et affolé ma rétine dans les Adoptés de Mélanie Laurent : Denis Ménochet.

Qui, comme dirait Heights, peut totalement resservir dans un article visant à prouver qu’on peut réussir dans le cinéma avec un patronyme peu alléchant de prime abord.

Denis Ménochet, c’est des yeux, une carrure d’ours, une barbe, des bras qui ont l’air de serrer bien fort et de tenir chaud (oui j’ai un problème avec la chaleur, à l’heure où je vous écris j’ai un pull, une écharpe et des mitaines). Bref un homme stable sur qui se reposer en toute confiance.

En 3, le mec qui m’a donné chaud chaud chaud en 2011, le mec à qui tu n’aurais même pas le temps de dire trois mots tellement il transpire le sexe et l’érotisme et tellement tu serais occupé(e) à lui arracher les vêtements (si tant est qu’il en ait) avec les dents, le mec qui m’a convaincu de mater toute la saison 1 de The Voice US, j’ai nommé ADAM LEVINE.

Je crois pas à toutes ces conneries, mais là franchement je veux bien jouer Eve.

(Avec  Adam t’as pas besoin de galérer des heures et taper des mots clefs interdits au moins de 18 ans sur Google Images pour trouver des photos de nus)

A ce qu’il parait je suis complètement inculte d’avoir vu la tête du chanteur de Maroon 5 pour la première fois en 2011, tant ses clips lui font une réputation de chaudière sex symbol depuis des lustres.
Avantage non négligeable, il passe ses aprems avec Jake Gyllenhaal, nous promettant ainsi des doubledate des plus agréables.

 

En 2, et l’immense majorité de la planète ne me contredira pas, si l’on en croit tous les tops BG qui fleurissent un peu partout en cette fin d’année, celui qui porte le mieux un blouson orné d’un scorpion. Celui qui joue le mieux du ukulélé. Celui qui est pote avec Mickey ET Britney Spears. LA star masculine incontestée de 2011 (au coude à coude avec Michael Fassbender), je parle bien sûr de Ryan Gosling.

Depuis que j’ai vu Drive, je dois faire un article à son sujet mais je voulais d’abord voir le reste de sa filmographie, étant complètement ignare dans ce domaine. Pour l’instant je n’ai pu visionner que Blue Valentine, mais ces deux films m’ont à eux seuls complètement conquise.

Vous l’aurez compris, à la question « Is Ryan Gosling cutter than a puppy ? », je réponds OUI. DEFINITIVEMENT OUI.

Et le top des tops volume 1, si vous lisez ce blog assidument, vous aurez sans peine deviné son nom ; Il incarne la brillance, l’humour, la poésie, le 2.0, il ne pouvait y en avoir un autre à cette place tant convoitée : MICKAEL MIRO !!

 

(Ceci était une blague)(Je reprends)

Pour sa métamorphose hallucinante, son talent, son sourire choupi, son naturel, son accent bas-normand (si on m’avait dit que j’écrirais ça un jour…), l’homme de l’année 2011 est pour moi, sans conteste, ORELSAN.

(c) Pauline Darley ci-dessus; (c) Audrey Cerdan ci-dessous.

Homoneuses, hormoneux, d’avance BONNE ANNEE, et que vos lignes soient belles…

À propos de Vikler

Vikler est capable d’aller voir un film sur la seule présence de Jérémie Rénier. Voici résumé en une seule phrase toute l’abnégation de cette auteur pour le sujet central du Blog de l’Hormone. Officie également sur http://klervi.canalblog.com Voir tous les articles par Vikler

2 responses to “Top 5 de l’hormone internationale de l’année [Vikler]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :