Le français

En ce jeudi embrumé, parlons de Laurent Lafitte. « Lawrence The feet » comme il aime à se présenter devant de jolies angloises aux César, nous accordant ainsi enfin un moment de rire bienvenue durant cette longue suite de bides.

Le grand public a découvert Laurent Lafitte en 2010 dans les Petits mouchoirs (The little Kleenex) de Guillaume Canet, dans lequel il jouait un mec largué du genre méga relou (totalement raccord avec le film donc). Mais je devrais dire « re-découvert » car Laurent Lafitte c’est avant tout Classe Mannequin !

Oui oui oui, c’est sur M6 dans les années 90 que le jeune Laurent arborait son immense sourire (11 dents de plus que la moyenne selon l’intéressé) pour la première fois. Et c’est déjà une réussite en soi d’en être sorti, car qui, aujourd’hui, s’intéresse encore au potentiel de Vanessa Demouy (à part son mari, le beaufisant Philippe Lellouche), ou sait ce qu’est devenu Christine Lemler après avoir déménagé à St Tropez ? PERSONNE.
Et je ne vous parle même pas de Cachou.

Alors que Laurent Lafitte n’en finit plus de gravir les échelons de la notoriété et de la reconnaissance professionnelle et publique.

En 2008 il triomphe (dixit les affiches du métropolitain) avec son one man show « Comme son nom l’indique », co-écrit avec mon absolut crush de 2001, le comédien Cyrille Thouvenin.

En 2011, il étonne avec de la barbe dans le vrai-faux documentaire « Moi Michel G, milliardaire, maitre du monde » de Stéphane Kazandjian aux côtés de FX Demaison.

En 2011 surtout, il réussit l’exploit insensé de rendre la Cérémonie des Molières drôle. Et je l’affirme en connaissance de cause car j’ai téléchargé (bouuuuuuh) et regardé entièrement l’émission de France 2 il y a deux semaines (c’est un vrai sacerdoce d’écrire sur ce blog).

Et 2012, l’année de la consécration (ouais, carrément) (et ici, on n’est pas du genre à exagérer).

Alors bien sur ce ne sont que des rumeurs, mais l’on suppute qu’il est à l’origine de la nouvelle pastille radiophonique « A votre écoute » sur France Inter, en compagnie de Zabou Breitman (avec laquelle il a déjà travaillé au théâtre, ce ne serait donc pas complètement absurde qu’ils aient eu envie de se retrouver pour un nouveau projet).

Si tel est le cas (et j’en suis sûre), il nous délivre là, l’une des plus belles surprises de ce début d’année : 9 minutes par jour d’humour vachard, absurde, réactionnaire et odieux.

2012 signe en tout cas l’ajout d’une particule à son nom : Laurent Lafitte DE LA COMEDIE FRANCAISE. Et ça, au niveau classitude, on n’a toujours pas trouvé mieux.

C’est là toute l’ambiguïté et la richesse de Laurent Lafitte, un physique de gendre idéal pour un mec qui peut très bien réciter des horreurs antisémites ou pédophiles à l’heure de midi et jouer une pièce de Nicolas Gogol le soir.

Rah zuuut, j’ai oublié d’évoquer ses belles lèvres charnues qu’on rêverait d’embrasser…

À propos de Vikler

Vikler est capable d’aller voir un film sur la seule présence de Jérémie Rénier. Voici résumé en une seule phrase toute l’abnégation de cette auteur pour le sujet central du Blog de l’Hormone. Officie également sur http://klervi.canalblog.com Voir tous les articles par Vikler

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :