A donna faci l’omu

Normalement aujourd’hui vous auriez dû lire un article sur l’hormone à Marseille, mais, si vous suivez mes aventures sur Twitter (c’est passionnant) (des fois je regarde la télé) (et des fois je pose un regard acerbe sur la société) (mais moins souvent), vous savez que je n’ai pu monter dans l’avion pour cause d’un oubli de passeport. Du coup je n’ai pas été à Marseille et j’ai passé trois jours enfermée chez moi à me flageller en me traitant de pauvre conne. Et à regarder la saison 4 de Mafiosa.

Elles sont rares mais elles existent : les séries télévisées françaises réussies.
Fer de lance d’un cycle de créations originales commandé par Canal, Mafiosa est l’une d’entre elles.

Baseline : l’homme le plus dangereux de Corse est une femme.

Vous allez me dire que ça ne correspond pas vraiment à l’axe développé majoritairement en ces lieux, mais bien qu’Hélène Fillières (aka Sandra Paoli) soit le phare classissime de Mafiosa, elle est entourée par une ribambelle de mâles diablement captivants.

Le premier est son frère, Jean-Michel Paoli, joué par Thierry Neuvic.

Nous l’avons potentiellement tous découvert quand, lycéens, nous étions spectateurs assidus de la série Clara Sheller. Le boy next door à qui tu ne cesses d’aller emprunter du sel , du beurre, une ampoule, voire carrément sa douche (oh zuuuuuut, j’ai un problème de plomberie) (des fois qu’il propose carrément d’aller lui-même réparer la plomberie torse nu) (mais en fait non car France 2 ne diffuse pas ce genre de film le mercredi en prime time).

Dans Mafiosa, Thierry Neuvic est nettement moins gentil et beaucoup plus macho viril. Mais toujours très valable.

Ensuite nous avons une ou deux révélations hormonales par saison.

Saison 2 > Fabrizio Rongione aka Andreani.

Acteur belge, comme son nom l’indique, habitué des frères Dardenne. Une petite perle d’attractivité irraisonnée, absolument indémontrable en photo, mais si vous avez vu les épisodes, vous savez de quoi je parle.

Saison 3 > Reda Kateb aka Nader.

Découvert en gitan dans un prophète de Jacques Audiard, où il partageait ses conseils d’entretien de moustache avec Tahar Rahim, on le retrouve encore dans un rôle de petit truand qui semble si bien seoir à son physique. Sa voix, sa tchatche, son sourire ont raison des plus réticentes.

Abraham Belaga aka Mickaël. Emotion émotion, souvenez-vous, c’est sur cet acteur que j’ai écrit mon premier article de l’Hormone. Je n’en rajouterais donc pas, mais je n’en pense pas moins quasiment un an plus tard.

(c)Romina Shama

Saison 4 > Stefano Accorsi aka Enzo.

Qui apparemment aime décidemment bien les corses. Et au-delà de son physique, un petit accent italien qui va bien.

Et LA révélation de cette saison 4 diffusée il y a quelques semaines, est pour moi Jean-Philippe Ricci aka Damiani.

Frondeur, blagueur, assuré, et amateur de bière. Malheureusement c’est une galère sans nom pour trouver une photo correcte de lui.

Si vous n’êtes pas convaincus, c’est sans doute que vous n’avez pas regardé Mafiosa, tant pis, mais vous pouvez toujours écouter la BO qui est de grande qualité.

À propos de Vikler

Vikler est capable d’aller voir un film sur la seule présence de Jérémie Rénier. Voici résumé en une seule phrase toute l’abnégation de cette auteur pour le sujet central du Blog de l’Hormone. Officie également sur http://klervi.canalblog.com Voir tous les articles par Vikler

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :