Le Robert de tous les Roberts

Ca paraît presque trop évident. Presque le cliché. Presque le « nan Johnson ne tombe pas là dedans tu vas en ressortir couverte de paillettes ! ».

Et ben si.

Parce que moi, Robert, je le aime depuis avant vous. Et c’est pas pour faire ma hipster de l’hormone, hein. Trop pas. C’est juste que j’ai eu une adolescence pourrie passée à moitié à jouer aux sims et l’autre moitié sur google images.

Je l’ai connu quand il ressemblait à ça :

Euh non, à ça :

Avant qu’il ne devienne ça, donc :

Je prédis à Robert une carrière à la Léo, et il est bien parti pour suivre sa trajectoire. De films pour minettes à films branchés en passant par la revisitation des grands classiques de la littérature sur grand écran, j’irai même jusqu’à épingler le deuxième comme successeur du premier. Mettez les moi tous les deux dans un film et je ne jurerai de rien.

Regardez comme il a grandi :

Il se lave les cheveux, met des chemises propres et presque une cravate

Et il est profondément subversif de la cigarette

http://www.dailymotion.com/embed/video/xq9c6p
Cosmopolis – Bande annonce [VOST-HD] par vodkaster

Et de la bouteille et du zizi dans le dernier Cronenberg Cosmopolis

Heureusement qu’il est s’encanaille de manière classe et frenchy dans Bel Ami (et oui, double actu)(voire triple si on compte le dernier Twilight), ce qui lui permettra peut-être de garder son statut de gendre idéal…

http://www.dailymotion.com/embed/video/xk4fdo_bel-ami-official-trailer-vost-hq_shortfilms
Bel Ami – Official Trailer [VOST-HQ] par Eklecty-City

Et si ce n’est dans le film, Rob pourra toujours faire la tournée des bars du grand ouest américain avec sa guitare sur le dos, 10 kilos en plus et une barbe de 1000 jours. Enfin, c’est l’image que je me fais de lui en chanteur de blues alcoolo, écoutez donc :

Mais même avec cette image mentale de lui, que ça ne vous m’empêche pas d’avoir envie de vous réveiller à ses côtés, regardez donc ces documents d’archive de notre dernière folle nuit d’amour :

Vous l’aurez compris, Monsieur passe très bien en noir et blanc

Mais la couleur ne lui va pas si mal non plus

A mon sens le blog de l’hormone sans Robert était une hérésie. Voilà qui est réparé. Les haineurs vont hainer mais je leur donne rendez vous dans 10 ans, quand Rob sera nommé 4 fois aux Oscars sans en décrocher aucun. A la Léo.

À propos de Heights Johnson

Hedonist, narcissist, hormone fascist since 1988. Editrice vampirophile technopaïenne aimant le chiffre 8, les cheveux blonds et les gentlemen only. Aussi. http://www.heightsjohnson.blogspot.com Voir tous les articles par Heights Johnson

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :