D’un FILF à l’autre

Je suis en train de complètement ruiner ma réputation d’early adopteuse hype (si, j’avais cette réputation) car après Watch the Throne, j’ai décidé de consacrer un article à David Duchovny.

Non je n’avais jamais regardé un traitre épisode de Californication avant la semaine dernière et ce fut un véritable COUP DE CŒUR.

Remarquez, je suis bien contente de ne pas m’être précipitée car si j’avais dû attendre une putain d’année pour connaitre la suite après le dernier épisode de la saison 1, je pense que j’aurais gagné un nouvel ulcère de frustration.

Alors que là, j’ai 5 saisons à dévorer tranquillou, ça va me faire deux semaines facile.

Donc David Duchovny, DD comme l’appelle ses proches (je suppose). Dans l’imaginaire collectif, Mr Duchovny est pour toujours lié au personnage de Mulder qu’il a interprété dans X Files durant 7 ans. Même pour les gens qui, comme moi, n’ont jamais vu cette série.

Je sais pas trop pourquoi, je crois que j’avais pas le droit. Mais par contre j’avais le jeu vidéo sur PC. J’aimais bien. Mais je l’ai jamais fini. Et maintenant pour trouver un ordinateur sur lequel il pourrait démarrer, je peux toujours me brosser. Encore une pièce inachevée dans ma si jeune vie.

Bon bref. Y’avait fort à parier que le mec allait jamais réussir à se sortir de son image bien lisse d’agent du FBI, et ça n’aurait pas été le premier à connaître le problème (kikoo James Van Der Beek).

Et là pouf, MIRACLE, Californication.

Etant donné que je ne connais pas X Files, je peux difficilement analyser le grand écart qu’il semble y avoir entre Fox Mulder et Hank Moody, mais j’imagine.

Personnellement, je ne suis pas trop porté sur les vieux (au-delà de 35 ans donc), mais malgré sa fraiche cinquantaine, dieu que David Duchovny est sexy !

La nature de son personnage y est certes pour beaucoup, mais comme il est souvent à poil dans la série, on peut tout de même constater qu’il est bien conservé pour son âge quasi canonique.

Hank Moody, saute à peu près tout ce qui bouge, sans faire de réels efforts car en fait le plus souvent, ce sont les femmes (les plus bonnasses tant qu’à faire) qui se jettent sur lui.
Avec son air désabusé, son auréole d’écrivain à succès mais pas trop, sa cigarette au bec, son verre de whisky à la main, ses fringues froissées, ses lunettes de soleil vissées sur le nez, sa Porsche défoncée, son amour inconditionnel pour sa gothique de fille et la mère de celle-ci, malgré tout, il fait fondre à peu près toutes celles qui croisent son chemin.

David Duchovny a l’air beaucoup plus sage de ce côté-là : 11 ans de mariage avec Tea Leoni, puis divorce, puis réconciliation. Depuis 1997, on peut donc présumer qu’il n’est plus sur le marché.

Ce qu’on sait moins, c’est qu’il est diplômé de littérature anglaise de Princeton et Yale, OUI MADAME, OUI MONSIEUR. Et végétarien. Mais ça n’a rien à voir.

[Bonus tracks] Deux autres autres cinquantenaires pinoculmettables sévissant dans la série : Callum Keith Rennie et Peter Gallagher.

À propos de Vikler

Vikler est capable d’aller voir un film sur la seule présence de Jérémie Rénier. Voici résumé en une seule phrase toute l’abnégation de cette auteur pour le sujet central du Blog de l’Hormone. Officie également sur http://klervi.canalblog.com Voir tous les articles par Vikler

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :