Cowboys contre cowboys

Vous vous souvenez avec tendresse de Woody, le petit jouet de Toy Story ? Et bien, je suis là aujourd’hui pour vous remettre les idées en place : les Etats-Unis au XIXe siècle c’était pas la cour de récré tous les jours.

Lors de mon séjour à New York, j’ai été matraquée par les (très bonnes) bandes-annonces de la série de la chaîne History « Hatfields & McCoys », intriguée, je me suis donc penchée sur le cas.

Voici mes conclusions.

Déjà, ce qu’il y a d’intrigant, c’est que c’est porté par :

[Kevin Costner dans le rôle de « Devil » Anse Hatfield, le patriarche de la première famille]

ET

[Bill Paxton, son ami puis rival, chef du clan McCoy]

Tout commence quand Bill & Kevin se baladent dans la forêt pendant la guerre de Sécession, ils sont potes, ils s’entraident, et puis, vient le jour où ils rentrent dans leurs humbles logis situés de part et d’autre d’une rivière à la frontière du Kentucky et de la Virginie (aka, en France : le trou du cul du monde).

Là, Mr McCoy se rend compte que quelqu’un a tué un membre de sa famille, et qu’il s’agit d’un Hatfield. Du coup il est pas content.

Mais alors, quand il s’aperçoit que pendant la guerre, les Hatfield lui ont piqué des cochons, il devient vraiment vraiment bougon (oui, deux poids, deux mesures). S’en suivra un procès qui mettra le feu aux poudres.

Pendant une dizaine d’année, les deux clans vont s’entretuer, mais, grand classique, une histoire d’amour naîtra entre Roseanna McCoy et Johnson  « Johnse » Hatfield.

Johnse, mon futur époux, puisqu’il s’appellerait « Johnson Johnson » et que ça serait quand même super drôle, est joué par Matt Barr aperçu dans Harper’s Island & Hellcats, véritable révélation du show.

Il faut savoir que les Hatfield ont un gène assez intéressant (si, c’est prouvé, c’est wikipédia qui le dit et y a même un site internet qui en parle et que ça a l’air drôlement scientifique) qui fait que, entre autre, ils sont tous super blonds.

Boyd Holbrook, mannequin et William « Cap » Hatfield dans le show

Dans leur entourage, il y a aussi le très remarquable Jilon VanOver Ghai dans le rôle anecdotique de Ransom Bray, mais bon, pas si anecdotique au niveau hormonal, voyez vous même :

Mention « You went full retard » pour Noel Fisher qui joue magnifiquement un garçon simplet, Ellison « Cotton top » Mounts. Je n’invente rien.

Attention, ce n’est pas parce que j’aime les gènes récessifs que je dédaigne les McCoy. Oh non non non. La preuve :

Sam Reid est Tolbert McCoy, et on lui pardonne son prénom.

Tom McKay joue Jim McCoy mais j’ai trouvé aucune photo en costume, alors tant pis.

#PointBarbu pour Jonathan Fredrick qui joue un McCoy mais qui en fait, dans la vraie vie, est un lointain cousin des Hatfield. Hey ouais.

On félicitera Jack Laskey / Sam McCoy d’être le seul élément comique dans une série assez dure.

Si vous voulez les comparer aux vrais, voici une photo des Hatfield quand ils étaient tous encore à peu près vivants :

Il faut avoir le temps, trois épisodes d’1h30 quand même, mais c’est un très bon boulot de retranscription d’une des querelles fondatrices de la culture US. Et puis, c’est l’été, ce ne sont pas les séries qui se battent en duel, donc faites un peu de place sur vos écrans et accueillez à bras ouverts un des gentlemen ci-dessus. Soyez chics.

À propos de Heights Johnson

Hedonist, narcissist, hormone fascist since 1988. Editrice vampirophile technopaïenne aimant le chiffre 8, les cheveux blonds et les gentlemen only. Aussi. http://www.heightsjohnson.blogspot.com Voir tous les articles par Heights Johnson

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :