C’est un fameux trois-mâts fin comme un oiseau

Lundi dernier, après avoir posté mon article sur David Duchovny, j’étais déjà en quête de mon prochain sujet (on ne m’arrête jamais, je suis une machine), quand il est venu à moi sur ses petites pattes mignonne.
Oui bon ok, dans une sucette Decaux dans la rue. M’enfin c’est quand même moins sympa à imaginer.

Toujours est-il qu’en ce moment à Lorient, nous accueillons l’étape de la Volvo Ocean Race qui est, parait-il, une des courses de voiliers les plus importantes du monde. (Quand je dis « nous accueillons » c’est relatif hein, j’accueille pas la Team Groupama sur mon canap’) (ils ont beau être cools les voileux, ils sont moyennement opé pour le couch surfing) (alors que bon le surf c’est pas si loin de leur discipline) (je me disperse là non ?)

En tout cas c’est l’occaz de faire venir Yannick Noah en concert et de mettre des petits fanions partout dans les rues, ce qui est grave enthousiasmant, vous avouerez.

Bref. J’ai beau être une fille de la côte, je ne connaissais pas. Faut dire que depuis que je me suis pris la baume de l’optimiste dans la gueule quand j’avais 8 ans et que j’ai dessalé en plein orage, la voile et moi, on est moyennement copines.

Mais je vois bien qui est Franck Cammas (de la Team Groupama donc). Un peu naïve, j’imaginais tous les skippers taillés dans le même bloc. Alors que pas du tout, en fait. Je me suis donc tapé la liste de tous les équipages présents afin de repérer les perles.

Team PUMA Ocean Racing powered by BERG
(Ouais on a bien compris que les voiliers étaient sponsos)

Un seul équipier a retenu mon attention dans le lot : Shannon Falcone.

Je sais pas vous, mais je me vois bien regarder le soleil couchant aux côtés de ce beau brun. D’autant plus qu’il vient d’Antigua et Barbuda, où, niveau coucher de soleil, il y a fort à parier qu’ils ne doivent pas être dépourvus.

Team TELEFONICA
Un seul également, mais là on ne tape pas dans le vulgaire marin de base, non non non, c’est carrément le skipper, autrement dit le chef du bateau qui vaut un peu le détour : Iker Martinez.

Médaille d’or aux JO de 2004, 3ème de la dernier Volvo Ocean Race, dites-vous bien qu’il y’a de l’expérience qui traine derrière les sunglasses !

Team CAMPER with Emirates team New Zealand
Enfin de la chair fraiche, de la peau pas encore buriné par le vent, les embruns et le soleil, en la personne du jeune Adam Minoprio.

Il est joueur, il tente d’impressionner les filles en touchant le bout de son nez avec sa langue, il a un sourire avec de belles dents et une combinaison seyante.

Team ABU DHABI Ocean Racing

On constate qu’il y a un peu plus de moyen pour le recrutement car il y a carrément deux “sailors” qui ont franchis les sélections !

L’émirati au sourire éclatant Adil Khalid et Nick Dana qui lors de la dernière course faisait partie de la team Puma (bonjour la fidélité ici). Il est « équipier média » a.k.a. photographe et son site internet déboite un peu.

Par contre Adil est déjà très fortement engagé. Mais on n’est pas dupes hein… Une femme dans chaque port.

Team GROUPAMA Sailing Team

Alors c’est la fête complète, j’ai carrément trois hommes à vous présenter !

Le skipper Franck Cammas donc, déclencheur de toute cette histoire, français de son état, vivant en Bretagne depuis 15 ans (on peut comprendre qu’il ait voulu quitter Aix-en-Provence) et surnommé « le petit Mozart de la voile ». En tout humilité. (Et parce qu’il a fait le conservatoire de piano) (et math sup et math spé) (mais là pour le coup, ça n’a aucun lien avec son surnom).

Je vous fait pas la liste de ses prix, il y en a pour 6 pages, en gros, il a gagné plein de trucs et eu la légion d’honneur.

L’actu c’est qu’avec ses copains, il a remporté l’étape Lisbonne-Lorient de la VOR, émotion émotion de gagner l’étape qui arrive en Bretagne, ça tombe trop bien, tombons nous dans les bras en nous aspergeant de champagne.

Pour cela, il est accompagné de Thomas Coville, rennais (je vous jure, je ne fais pas exprès) et de Yann Riou, en provenance de l’Ile Tudy à 5 bornes de chez mes parents (NON MAIS JE VOUS JURE QUE J’Y SUIS POUR RIEN).

Dernière étape de la VORace : Lorient – Galway. Chaque équipier de la team winneuse se verra offrir un fût de Guinness. Ça changera du mousseux tiède.

À propos de Vikler

Vikler est capable d’aller voir un film sur la seule présence de Jérémie Rénier. Voici résumé en une seule phrase toute l’abnégation de cette auteur pour le sujet central du Blog de l’Hormone. Officie également sur http://klervi.canalblog.com Voir tous les articles par Vikler

2 responses to “C’est un fameux trois-mâts fin comme un oiseau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :