Dieu vous le rendra

Je ne vais pas vous écrire des tartines sur mes aventures avec mon FAI car elles n’impliquent aucun joli garçon.

Enfin peut être que si, mais comme j’ai pas encore la visio, je ne peux vous garantir à 100% que Nicolas du service client Bouygues Télécom (qui n’a rien à voir avec le service client Bbox hein, sinon ce serait hyper facile et il ne faudrait déclarer qu’une seule fois ton déménagement par exemple, ce qui te ferait économiser un peu de forfait et ça non non non ce serait vraiment trop con) ni Boubacar du service technique Bbox (qui n’a pas de lien direct avec le service commercial Bbox, sinon ce serait hyper difficile de se rejeter la balle l’un l’autre et ça non non non ce serait vraiment trop con) (sans compter qu’ils bossent pas sur le même continent ni sur le même fuseau horaire donc forcément ça complique les interactions) sont des BG.

Bref, pour ne pas sombrer complètement dans la dépression, je me suis accordée 24h de shoot wifi en allant chez mes parents ce week end. Ce qui m’a permis de visionner Ainsi soient-ils, la nouvelle série française événement, sur Arte+7.

Les 5 personnages principaux d’Ainsi soient-ils sont 5 aspirants séminaristes qui entrent au couvent des Capucins pour leur formation. C’est sans doute la première et la dernière fois qu’on parlera religion ici, donc fallait pas louper le coche.

Alors c’est sûr que ça sent pas la franche marrade de prime abord chez nos 5 fils de Dieu.

Même autour du babyfoot.

Et pourtant, en deux épisodes, je serais déjà en peine de compter le nombre de bouteille de champ qu’ils ont fait péter. Premier cliché démonté : les curés ne boivent pas que du vin de messe !

(Oui alors je vous préviens, je suis une inculte absolue en matière de chrétienté donc va pas falloir m’en vouloir au niveau de l’approximation des termes)

Mais il y a tout de même de la franche camaraderie et de l’amitié virile. Owi.

Présentation des personnages :

Clément Roussier aka Raphaël Chanseaulme. Fils d’une famille bourgeoise qui vit dans un château et dont le père et le frère dirige une grosse boite d’on ne sait quoi mais qu’on peut supposer cotée en bourse. Il fuit sa route toute tracée de businessman et de jeune fils à papa alcoolisé/cocaïné. Pourquoi ? On ne le sait pas encore.

L’acteur qui l’interprète est inconnu au bataillon et arbore pour l’occaz sa plus belle raie sur le côté.

Clément Manuel aka Guillaume Morvan. Fils d’une mère divorcée et dépressive, il a du plus ou moins prendre soin de sa petite sœur Odile (O.D.I.L.) (Lido ? Une danseuse ?) , ça lui a sans doute donné l’amour de son prochain.

L’acteur qui l’interprète est né en  1982 à La Ciotat (ouais je tenais à vous faire partager ça). Il a un WordPress dans lequel on apprend que ses hobbies sont  « Cinéma, théâtre, piano, musique, photographie, voyages, escrime, badminton, unebonnebouffe ! ». Il a également un facebook (un jeune homme branché en somme) sur lequel on peut le voir poser à la bien sur la plage avec une coupe de champ (décidément) et un des réal de la série, Rodolphe Tissot.

Summum du summun, il est actif sur Twitter. Mon préféré.

David Baiot aka Emmanuel Charrier. On ne sait pas grand-chose de lui, à part qu’il sort d’un HP à Lyon et ne comptez pas sur moi pour faire un quelconque lien entre cette information et le fait que d’un coup il ait rencontré Dieu hein. C’EST PAS MON GENRE DU TOUT.

L’acteur qui l’interprète est bien entendu connu de tous pour son rôle récurrent dans Plus Belle la Vie !! Ah ben là c’est sur ça lui change de Djawad, le roi de la magouille, venu tout droit du 9-3 pour faire du biz à M-A-R-S. Et puis au moins, dans Ainsi soient-ils, il n’est pas obligé de porter des chemises immondes.

Julien Bouanich aka Yann Le Magueur. Le breton de l’étape. Il en fallait bien un, c’est à la mode depuis l’album de reprises de Nolwenn Leroy. Bien entendu il s’appelle Yann (ils ont hésité avec Erwann), et il vient du Juch, une charmante bourgade proche de Douarnenez, Finistère, célèbre pour son église (il n’y a pas de hasard).
C’est un peu l’angelot de la bande avec ses grands yeux bleus emplis de naïveté, sa guitare et sa voix digne de Jean-Baptiste Maunier période Choristes.

L’acteur qui l’interprète est la voix française d’Andrew Garfield, oui monsieur, oui madame, et il a bien fait de se couper les cheveux pour le rôle (et pour sa vie sociale/sexuelle en général).

Samuel Jouy aka José Dell Sartre. Le badboy de la bande (c’est une série hein, faut un peu de palpitance, de suspense et de mélange des genres), il sort de prison pour meurtre et lui aussi a rencontré Dieu, en essayant de se planquer dans une chapelle pour échapper aux flics.
Du coup il se rend, il pleure et il passe 8 ans en taule à apprendre la bible par cœur. Il arbore par ailleurs un charmant tatouage (comme quoi on peut faire une série sur la religion et quand même montrer du mec à poil).

L’acteur qui l’interprète a été aperçu dans L’école du pouvoir (série que je vous recommande) et dans Chez Maupassant sur France 2 (que je n’ai jamais daigné regarder).

Alors évidemment c’est pas facile tous les jours, la vie est un chemin semé d’embûche, Dieu nous met à l’épreuve pour tester notre foi, et à chaque problème une solution : « Courage, prions ».

J’attendais beaucoup de cette série et je ne vais pas me prononcer hâtivement, mais pour l’instant je ne suis pas complètement convaincue.

À propos de Vikler

Vikler est capable d’aller voir un film sur la seule présence de Jérémie Rénier. Voici résumé en une seule phrase toute l’abnégation de cette auteur pour le sujet central du Blog de l’Hormone. Officie également sur http://klervi.canalblog.com Voir tous les articles par Vikler

3 responses to “Dieu vous le rendra

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :