L’hormone ne meurt jamais

Maintenant qu’on a parlé de Q, il est normal que l’on consacre un article à un monument de l’hormone qui, depuis 50 ans, a fait fantasmer des spectatrices par milliers.

Son nom est Bond.

James Bond.

Au départ, Ian Fleming, son créateur, se l’imaginait plutôt comme ça :

Et comme Ian était auteur et non pas casteur, sa préférence pour l’adaptation de Bond allait à David Niven.

Lui.

Heureusement, la compagnie Eon productions a repris le personnage en main et a choisi un jeune perdreau…

…Sean Connery

Puis, Sean en ayant marre de se balader tout poil à l’air et de se taper des pelletés de James Bond girl, il fut remplacé par un illustre inconnu, et 007 devint… australien !

George Lazenby dans son unique incarnation du mythe dans Au service secret de sa majesté.

Faute de succès, c’est ce bon vieux Sean qui reviendra dans Diamonds are forever avant de céder sa place à celui qui deviendra le recordman :

Roger Moore, Bond de 73 à 85…

… période pendant laquelle il se fera de super potes.

C’est le très décrié Timothy Dalton qui reprendra le flambeau le temps de deux films Tuer n’est pas jouer et Permis de tuer

A noter que Robert Bathurst (actuellement dans Downton Abbey) était sur les rangs

Tout comme Sam Neill…

et, Pierce Brosnan, grand favoris, retenu par son contrat pour le tournage de la dernière saison de Remington Steele qui ne tiendra finalement ce rôle qu’en 1995 l’espace de 5 films.

En 2006, révolution, James devient blond.

Ca ne serait pas arrivé si Goran Visnijic avait réussi à maîtriser l’accent british.

Ou si le néozélandais Karl Urban avait eu un peu plus de bouteille

Tout comme le majestueux Henry Cavill, qui, de l’aveu du producteur, a été le principal concurrent de Daniel Craig.

Considéré trop jeune à l’époque (il avait 22 ans), reste à espérer qu’ils fassent appel à lui quand Dany aura usé sa gâchette.

À propos de Heights Johnson

Hedonist, narcissist, hormone fascist since 1988. Editrice vampirophile technopaïenne aimant le chiffre 8, les cheveux blonds et les gentlemen only. Aussi. http://www.heightsjohnson.blogspot.com Voir tous les articles par Heights Johnson

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :