Bienvenue au Petit Journal

Je ne sais pas vous, mais moi, Yann Barthès, il me fait complètement craquer.

yann barthes 03

Un soir, alors que j’étais en train de couiner devant le petit journal « Oh, c’est Yann ! Laisse, laisse. Rah Yaaaann », Heights m’a lancé un défi : « Tu ne veux pas nous écrire un article pour le blog de l’hormone ? »

(Oui. Dans la vraie vie, Heights ne pense qu’à l’hormone. Elle se lève avec l’hormone, elle mange avec l’hormone, elle se douche avec l’hormone, elle… bref.)

yann barthes 05

Devant elle, j’ai d’abord refusé. « Naaan, t’es folle ou quoi ? Il va le savoir, après ! » Je me sentais un peu comme une élève de CM1 qui aime en secret le beau gosse de primaire, mais chut, faut pas le dire, c’est trop la honte.

yann barthes 01

Mais, petit à petit, l’idée a fait son chemin et je me suis dit : « pourquoi pas ? » Après tout, si quelqu’un a sa place sur ce blog, c’est bien Yann.

yann barthes 04

Comment ça, je fangirlise tellement que ça en devient ridicule ?

Bref.

Yann.

Barthès.

Qui es-tu ?

yann barthes 02

Figurez vous que notre homme est né à Chambéry en 1974 (hou le vieux !) où il a commencé des études d’anglais (comme moi ! \o/), mais (contrairement à moi et heureusement), il s’est ensuite dirigé vers le journalisme dans un IUT à Bordeaux. Pourquoi si loin ? Mes sources restent muettes. Je flaire le secret enfoui dans le placard…

Bon, après, pour résumé, il se fait embaucher par i télé, puis intègre Canal +. C’est en 2004, qu’il commence Le Petit Journal sur le plateau du Grand Journal et, enfin, en 2010, il obtient sa propre émission.

Ça, c’est pour les faits.

En 2006, Yann Barthès, c’était ça :

yann barthes 08

Il était déjà mimi, mais le Yann Barthès se bonifie avec l’âge, sachez-le. Il est passé de « mimi » à « sexy ». En plus, je ne le dis pas souvent, mais dans son cas, les cheveux très courts (et poivre et sel) lui vont beaucoup mieux.

yann barthes 07

Mais Yann, on ne l’aime pas que pour son physique (et pourtant…), oh que non ! Qu’importent ses yeux rieurs, ses fossettes…  ou même sa voix qui n’est franchement pas désagréable à écouter.

Son atout principal, c’est l’humour! Je pourrais l’écouter rhabiller les politiques/les sportifs/le star system (rayez les mentions inutiles) pendant des heures.

yann barthes 06

Ah si seulement…. Si seulement…. Il n’était pas si petit ! (Yann, si tu passes par là, ne m’en veux pas. Merci. C’est pas la taille qui compte.)

yann barthes 10

Comble de la consécration, un skyblog lui a été dédié. Oui, lecteur, tu m’as bien entendue. Mais si tu veux l’adresse, faudra la trouver toi-même. Rien que le fait d’avoir prononcé le mot « skyblog » m’a écorché la gorge, euh, les doigts. Bref, tu m’as comprise.

Et aussi un Tumblr. Ça, je peux le mettre : http://yann-barthes.tumblr.com/

yann barthes 09

Au plaisir !

À propos de silecee

Traductrice de fantasy, vampirophile, amoureuse du Japon et des voyages, photographe anonyme Voir tous les articles par silecee

One response to “Bienvenue au Petit Journal

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :