Bring him ho(r)m(on)e !

Je ne pensais pas que l’adaptation ciné de la comédie musicale Les Misérables ferait un tel pataquès autour de moi.

Les-Miserables-Cosette-and-Marius

Je veux dire, le roman de départ est quand même assez intouchable et Victor Hugo à peu près le seul auteur français unanimement plébiscité. La comédie musicale, elle, tourne depuis plus de 25 ans sur les plus grandes scènes et vit sa vie, alors pourquoi un tel lever de boucliers concernant l’adaptation sur grand écran ?

les-miserables-posters-jackman-crowe

De part l’ignorance des gens, je me suis dit. Parce qu’il y en a beaucoup qui, à en croire les commentaires entendus ou lus ça et là, pensent que les chansons ont été composées pour le film. Alors que pas vraiment.

D’ailleurs, le saviez-tu, petit lecteur, mais Les Miz c’est une comédie musicale FRANÇAISE à la base. Cherchez bien, vous trouverez des enregistrements avec des vrais morceaux de Michel Sardou dedans. Et je trouve que c’est plutôt une fierté étant donné que, depuis, les meilleures comédies musicales en langue française sont québécoises à au moins 50% (Merci Luc Plamondon).

Donc je me suis trouvée une âme d’Enjolras (si tu sais pas comment ça se prononce check cette vidéo qui te fera fondre si tu aimes l’accent américain en français), et je compte bien vous prouver en quoi Les Misérables au ciné, ça tabasse grave.

D’abord parce qu’ils ont réussi à faire de Hugh Jackman ceci :

article-2256937-16B950D4000005DC-988_634x356

Alors qu’à la base il est plutôt comme ça :

article-2256937-16A9E050000005DC-847_306x423

Autre gros atout du film, le faux-moche le plus drôle du cinéma : Sacha Baron « Thénardier » Cohen, qui offre une pause d’humour ô combien nécessaire.

SashaBaronCohenPA020211

Alors vous vous dites peut-être que je me tire une balle de l’hormone dans le pied, mais, pour moi, un vrai beau gosse sait s’enlaidir si besoin et en l’occurrence j’ai complétement cru à Hugh Jackman à 30 ans, Hugh Jackman à 40 et même Hugh à 60. En voilà un qui a osé oublier sa bogossité et montrer qu’il avait du talent ailleurs que sur son minois.

Les Miserables

Eddie Redmayne, quant à lui, essaye de défendre du mieux qu’il peut le rôle – un peu sans intérêt – de Marius. Pour connaître Eddie depuis ses premiers rôles (Like minds, anyone ?), je suis convaincue qu’il est un très bon acteur, pour avoir des oreilles, je suis également convaincue qu’il est un excellent chanteur. Le problème c’est que non, le gros plan de quelqu’un qui se donne à fond, c’est pas très gracieux. Mais bon dieu : c’est quand même vachement plus réaliste.

La multitude de gros plans s’explique certes par un choix artistique du réal, mais aussi par le fait que tous les chanteurs ont enregistré les chansons en même temps qu’ils filmaient les scènes, ce qui est on ne peut plus rare à Hollywood, le pays où on enregistre tout des mois avant et on lipsynch joyeusement ensuite. On comprend donc mieux pourquoi Eddie a des joues rouges et des grimaces de douleur peu flatteuses.

Et c’est tant mieux. Et on l’aime d’autant plus.

les-mis-510

Aaron Tveit. L’atout hormone des Miz parce qu’il joue le rôle d’Enjolras-l’intouchable celui dont toutes les spectatrices (…et Grantaire) tombent amoureuses justement parce qu’il est inaccessible (…même par Grantaire). Enjolras est un personnage asexuel, un Jésus christ révolutionnaire et s’il devait faire le cul à quelqu’un, ce serait à la France.

tumblr_mi7nilmWld1qegyh3o6_400

Aaron Tveit a tout bien compris ça, c’est celui qui s’en tire le mieux : vocalement, actoralement, et niveau accent (mais ça vous le savez que si vous avez cliqué sur la vidéo linkée en tout début d’article). Il est beau, il est bloooond, il est bouclééééé… oui. D’accord. Moi aussi je l’aime. MaisMaisMais : il a une putain de PERRUQUE.

aaron-bff

[Aaron avec moumoute]

dae5f_True_Love_5488830767888143_ubaBFGqc_c

[Aaron sans moumoute]

aaron tveit howl

Donc on arrête de focaliser sur les boucles d’Aaron et on donne sa chance aux autre membres de l’ABC. (En RIMES s’il vous plait) :

tumblr_lmnctgDLFl1qkklkto1_500

George Blagden dans le rôle de Grantaire (qui rime avec « célibataire »)

Hugh-Skinner

Hugh Skinner dans le rôle de « Joly » (ça se passe de commentaire)

M90830_0102

Gabriel Vick dans le rôle de « Feuilly » (il vous tiendra chaud l’hiver)

fra

Fra Fee dans le rôle de « Courfeyrac » (vous l’aiderez à bien prononcer les « r »)

1327409207_alistair_brammer_headshot

Alistair Brammer dans le rôle de « Prouvaire » (comme dans « oulalalesbeauxyeuxverts »)

Stuart Neal

Stuart Neal dans le rôle de « Lesgles » (qui n’est pas noir, je trouve que Barbara exagère)

(pardon.)

Tout ça pour vous ressortir la blague dont je suis le plus fière :

« De toute façon, le rôle le plus casse-gueule, c’est Javert ».

À propos de Heights Johnson

Hedonist, narcissist, hormone fascist since 1988. Editrice vampirophile technopaïenne aimant le chiffre 8, les cheveux blonds et les gentlemen only. Aussi. http://www.heightsjohnson.blogspot.com Voir tous les articles par Heights Johnson

4 responses to “Bring him ho(r)m(on)e !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :