Archives mensuelles : mai 2013

Cuisiniers du monde

Cela fait des mois que je suis censée faire un article pour Heights sur les dos. Oui, les dos. C’est mon fétichisme. Mais est-ce que vous savez à quel point il est difficile de trouver des photos de dos sur google image ? Non ? Hé bien, moi oui.
Pour faire court, j’ai donc plus ou moins reporté la chose à plus tard. Mais comme je suis quelqu’un de sympa et que j’adore ce blog, je vous ai quand même concocté un petit article. Rien à voir avec les dos. Je vais vous parler… de cuisiniers.

On vous a déjà montré ici les candidats des diverses émissions culinaires. Mon défi à moi était de vous donner envie d’aller manger… ailleurs.
Quelle est la situation de l’hormone culinaire dans le monde ? Je suis allée prendre son pouls pour vous. Non, ne me remerciez pas.
Il s’agit bien sûr d’un simple échantillon, mais croyez-moi sur parole : Joël Robuchon a du souci à se faire !

On va commencer lentement, et sagement, par quelqu’un que vous connaissez sans doute déjà : Jamie Oliver.

Jamieoliver01

Un anglais qui sait cuisiner. Et puis quoi encore ? En plus d’être charmant, il a la fibre rebelle et s’est mis en tête de révolutionner les cantines anglaises.
Personnellement, ça ne m’aurait pas dérangée qu’il remplace la dame de la cantine au resto U

jamieoliver02

Restons dans le blond avec ce petit Australien qui sent bon la mer et le sable chaud. J’ai nommé : Curtis Stone.

curtisstone02

Ce beau gosse présente aujourd’hui « Take Home Chef », une émission culinaire, aux États-Unis. Les producteurs américains ont tout compris.

Curtisstone01

Sans transition, parce qu’il n’y en a vraiment aucune possible, je vous présente maintenant Hayami Mokomichi.

hayamimokomichi02<

Ce n’est pas vraiment un chef. Il n’a même pas fait d’études de cuisine. Il s’agit d’un acteur japonais qui a publié plusieurs livres de recettes et qui connait un succès fou.
Pourquoi je l’ai choisi ? La réponse est simple : les chefs japonais sont tous vieux ou pas très hormonesques… et moko-chan est mon petit chouchou ! Allez-y, jetez-moi la pierre.

Hayamimokomichi01

Moins bridé, moins asiatique, mais tout aussi exotique… voici maintenant Marcus Samuelsson.

Marcussamuelsson01<

Marcus est éthiopien, mais a été élevé en Suède.
Avec son sourire ravageur, il a participé à une émission culinaire, style top chef, aux Etats-Unis et est maintenant le propriétaire d’un restaurant à Harlem.

marcussamuelsson02

J’ai compris pourquoi il avait quitté la Suède après avoir vu ceci :

magnusnilsson01

Il n’a pas supporté la concurrence. Je vous présente Magnus Nilsson, aussi appelé l’homme du nord.
Moi qui adore les beaux cheveux (et les dos, mais ça, je vous l’ai déjà dit), je suis tombée amoureuse de son petit côté viking.

Magnus Nilsson02

De la Suède à la Norvège, il n’y a qu’un pas (ou plus, mais ne chipotons pas). C’est là-bas que vit Orjan Johannesenn, un jeune chef qui a remporté le Bocuse d’or à Bruxelles en 2012.

Orjan Johannessen01

C’est un peu le gars mignon que tu as envie de protéger de ma sélection… N’est-il pas trop mimi ? Bref. Je m’emporte.

Pour terminer, retournons en France. Je tenais à vous montrer mon chouchou français. Je ne sais pas si on peut le qualifier de chef… le truc de Gontran Cherrier, c’est plutôt le pain.
Et ça tombe bien, j’adore ça ! (comment ça, comme tous les français ?)

gontrancherrier01

Ah, Gontran, tu me fais craquer…

gontrancherrier02

Je sais, ce fut un tour du monde plutôt restreint. J’en suis consciente. J’aurais sans doute pu vous trouver des cuisiniers sud américains, espagnols, russes, tahitiens… Que sais-je ? Les possibilités sont infinies. Ils feront peut-être l’objet d’un autre article.
En attendant, j’espère que ce petit aperçu vous aura plu ! A très bientôt. Souhaitez-moi bonne chance pour trouver des dos.

Publicités

Yes we Cannes [Part III]

Ils sont tout nouveaux, ils sont tout beaux, et à part si j’ai pas fait gaffe à ce que j’écrivais, il n’ont jamais encore pointé leur minois sur ce blog…

Ce sont …les jeunes premiers de Cannes.

Commençons par le moins-moins-connu (si, relisez, c’est très clair), Anton Yelchin, qui est très joli depuis environ deux films et demi, même si ça fait longtemps qu’il tourne beaucoup.

tumblr_mhvjq6Cz1C1qhtoi0o1_500

Il nous fera le plaisir immense d’apparaître dans Only Lovers Left Alive son deuxième film de vampires, après le jouissif Fright night.

www.indiewire.com

Jeroen Perceval – qui est pas loin d’avoir le nom le plus cool du monde – représentera la Belgique (enfin la partie qui parle bizarre-pas-comme-nous) dans Borgman de Alex VAN WARMERDAM

600full-jeroen-perceval

Lucas Prisor, ce blond-roux de nationalité Allemande jouera presque à coup sûr un nazi un jour dans sa vie, mais, en attendant, c’est dans Jeune & Jolie de François « écris nous un article de l’hormone en guest STP » Ozon qu’il joue :

lucas prisor

378428_1

Cocorico, on y arrive, oui il y a UN français dans ma sélection, et pas des moindres, mesdames, mesdemoiselles, messieurs, Jeremie Laheurte :

331081_9ElleAR_June10_JeremieLaheurte_Ph_NicolasValois_03

Mannequin/acteur (ceux qu’on préfère) joue dans La vie d’Adèle d’Abdellatif Kechiche où, je suis prête à le parier, il roulera des pelles à Léa Seydoux.

Guillaume Canet et James Franco passeront, eux, de l’autre côté de la barrière, et seront présents avant tout comme réalisateurs et femme de

GC

[Blood Ties, hors compétition, compilera ET Clive Owen ET Billy Crudup : bien ouéj guigui !]

James-FRANCO

[James « Djizouss » Franco, lui, sera en compétition de la sélection Un certain regard avec As I lay dying, qui promet une grosse marade]

Voilà, il y en aura sans doute plein d’autres, restez devant vos écrans, ne sortez surtout pas profiter du soleil. Lancez-moi à la figure les noms de ceux que j’aurais oublié dans mon non-exhaustisme tout puissant et on se retrouve l’année prochaine avec 8 articles, 36 brèves et 9000 critiques en direct du Martinez.

Tope là ?


Yes we Cannes [Part II]

La liste est loin d’être terminée et, si le dernier article, était déjà bien long il nous reste du pain sur les planches de la croisette.

Un erratum d’abord : Vikler avait parlé de Mads Mikkelsen dans son report de Cannes de l’année dernière, un tapis rouge d’excuses à elle, donc.

J’aimerais d’abord commencer avec trois acteurs chaudement recommandés par Silecee, notre pigiste spécialiste du Japon, et de l’autre continent de l’hormone en général, apparaissant pour les deux premiers dans le film TIAN ZHU DING (A TOUCH OF SIN) et pour le troisième dans SOSHITE CHICHI NI NARU (TEL PERE, TEL FILS).

Kento Nagayama

[Kento Nagayama]

600full-tatsuya-fujiwara

[Tatsuya Fujiwara]

250px-Fukuyama Masaharu 2009

[Fukuyama Masaharu]

Et oui, ils sont tous majeurs, on a vérifié (mais surtout le dernier).

Maintenant, pour faire dans la démagogie de l’hormone pour contenter le plus grand nombre, passons aux valeurs sûres :

 

Ryan GoslingCommençons d’abord avec « l’autre Ryry » aka « celui qui ne se fait pas tabasser par Chris Brown mais on dirait un peu quand même » :

 

 

Ryan-Gosling-Only-God-Forgives

 

 

Ryan (bo)Gosling dans Only God forgives de Nicolas Wend… Wind… Wyndin… du réalisateur de Drive.

1359637730_full-tom-hiddleston-1169879328

Ce coquinou de Tom Hiddleston s’est fait une place à la dernière minute sur la sélection officielle grâce au film vampirique de Jim Jarmusch Only Lovers left alive.

 

only lovers left alive

 

 

De là à dire que Tom fait tout pour me plaire et suit de très près mes goûts pour coller à ma ligne éditoriale de l’hormone, il n’y a qu’un pas.

jphoenix-jrenner_t_11feb13_getty_b

« Jeremy et Joaquin, une bromance en devenir à la villa des inrocks ? » voilà ce que vous lirez un peu partout d’ici quinze jours. Ils seront tous les deux dans le dernier James Gray The Immigrant. 

rob-lowe-mobile-wallpaperRob Lowe (qui, sur cette photo aurait pu être l’ancêtre de Ian Somerhalder, soit dit en passant) essayera de s’imposer face à Matt Damon dans le dernier Soderbergh Behind the candelabra. +10 points pour la chemise mouillée.

Le prochain – et dernier article – fera état des jeunes premiers, des hormones de demain, de vos wallpapers de demain et de tous les gens que j’ai pas réussi à caser dans mes deux premiers articles.

Oui, maintenant que nous nous connaissons depuis longtemps, je fais moins d’efforts, comme dans un vieux couple.

Bonsoir.