Archives de Tag: Grégory Gadebois

Notre belle famille

Comme chacun sait, on finit toujours par revenir sur le lieu du crime. Ça aurait pu être à l’occasion de la nouvelle promotion de Top Chef, mais malheureusement M6 ne juge pas utile d’autoriser l’accès à ses replay aux expatriés.
C’est vrai que c’est relou ces gens qui voudraient regarder vos émissions, trop pas besoin de téléspectateurs supplémentaires apparemment pour la petite chaine qui monte.

C’est donc pour l’annonce des nominations aux Césars 2014 que je ré-ouvre la porte de la rédac du Blog de l’Hormone où, un truc noir et poilu (je vous vois venir, bande de dépravés) (UN CHAT !) prend désormais ses aises sur mon bureau.

Armée de mes antihistaminiques, je vais m’adonner à une de mes activités favorites : jouer à la voyante extra-lucide pour fournir des pronostics (qui s’avéreront peut-être exacts, peut-être pas, mais qui seront les meilleurs, dans tous les cas).

Entrons dans le vif du sujet avec la catégorie Meilleur espoir masculin, la préférée d’Heights qui chaque année compte dessus pour assouvir son besoin de jeunes éphèbes.
Je m’excuse par avance auprès de ma rédac chef mais je vais parier sur les deux acteurs les plus mûrs de la catégorie.

Vincent Macaigne pour La fille du 14 juillet d’Antonin Peretjatko.

Macaigne

Certes son sex appeal n’est de prime abord pas forcément évident en photo, mais il faut le voir bouger un peu, parler surtout, et s’agiter énormément, pour comprendre à quel point Vincent Macaigne mérite de figurer parmi ceux qui font vibrer nos hormones.

Vincent+Macaigne

Je n’ai pas vu La fille du 14 juillet, film pour lequel il est nommé, ni 2 automnes trois hivers de Sébastien Betbeder, ni Tonnerre de Guillaume Brac, trois films pour lesquels les fabuleuses critiques pleuvent. Mais La bataille de Solférino de Justine Triet et Un monde sans femme, le premier film de Guillaume Brac dans lequel il est pourtant très très loin d’être à son avantage, ont suffi à me convaincre.

Dejeuner " top of the Lake" avec Jane Campion

Et puis s’il ne l’a pas cette année, avec tout ce qu’il a fait, il ne l’aura jamais !

Pierre Deladonchamps pour L’inconnu du lac d’Alain Guiraudie.

Pierre

Une évidence. Il irradie le film.
Et c’est peu de dire qu’il a donné de sa personne.

PierreD

Je pense que c’est le film, non classé X, dans lequel il y a le ratio bites par minutes le plus important du siècle. Avis aux amateurs ! (Surtout que Christophe Paou, avec qui il partage l’affiche, n’est pas mal non plus)

PierreD2

PierreD3

(Glissons tout de même une photo de Paul Hamy pour Suzanne de Katell Quillévéré, juste pour l’aperçu)

paulhamy

Passons à la catégorie Meilleur acteur dans un second rôle, pour laquelle il vaut mieux avoir 40 ans bien sonnés apparemment. (HEIGHTS ! REVIENS ICI DE SUITE !)

Je place mes billes sur Niels Arestrup, sa voix et sa classe indestructible, terrienne, brute.

niels-arestrup

Et ça n’a rien à voir avec le fait qu’il soit franco-danois. RIEN.

niels-arestrup-large-picture

Pour finir, la catégorie reine roi : meilleur acteur !

Et là je suis emmerdée. Parce que je suis amoureuse de Mathieu Amalric depuis Rois et reine d’Arnaud Desplechin et comme il est en tête de liste de par le classement alphabétique des nommés, je pensais avoir à faire un non-choix, même si je n’ai pas vu le film de Polanski.

mathieu-amalric

Mathieu-Amalric2

Sauf qu’ensuite je vois qu’il y a Grégory Gadebois pour le film de François Dupeyron dans lequel il est, une fois de plus, absolument merveilleux de tendresse et de robustesse.

Greg

Le doute s’instille et se confirme atrocement en fin de liste quand je lis « Mads Mikkelsen pour Michael Kohlhaas d’Arnaud des Pallières ». Font chier ces danois, bordayl… Non parce que faut le voir, certes dans n’importe lequel de ses rôles, mais dans celui-là…

mads-mikkelsen-2

Mais si Mads, je t’assure.

mads-mikkelsen-20070109-196413

(D’ailleurs, si vous n’avez toujours pas regardé la série Hannibal, dans laquelle il officie brillamment aux côté de Hugh Dancy, il serait temps)
Ce mec est classe en TOUTES CIRCONSTANCES.

mads-mikkelsen-in-officiel-hommes-magazine-hannibal

Bref, si on pouvait faire une petite exception cette année et avoir trois meilleurs acteurs, ce serait pas mal, merci.

(Et comme nous sommes tout de même des cinéphiles avant tout, je me permets d’en placer une pour Sara Forestier qui ne cesse de faire des choix de carrière intéressants depuis l’Esquive et Adèle Haenel qui est parfaite avec elle dans le film de Katell Quillévéré)


Les uns et les autres

Demain, en clair sur Canal +, vous pourrez assister à la 37ème cérémonie des César, organisée par l’Académie des arts et techniques du cinéma (ça pose son homme).

Vous le savez, sur le Blog de l’Hormone, nous sommes d’ardentes cinéphiles (et nous aimons surfer sur l’actualité), je vous propose donc un focus sur trois acteurs triés sur le volet.
Un nommé pour le meilleur acteur, un nommé pour le meilleur second rôle masculin et un nommé pour le meilleur espoir.

Je préfère préciser dès à présent que mes choix ne se sont pas portés sur la qualité du travail d’acteur mais bien évidemment sur le physique, on n’est pas Les Cahiers du Cinéma hein…

Par exemple, pour le meilleur espoir j’ai choisi Pierre Niney DE LA COMEDIE FRANCAISE dont je n’ai pas vu le film, parce que j’avais déjà fait un article sur Guillaume Gouix et parce que même si Grégory Gadebois DE LA COMEDIE FRANCAISE mérite la récompense haut la main, je vais avoir du mal à trouver des photos de lui sans chemise et sans pantalon.

(Tout ça pour dire que OUI JE SAIS que Brian Austin Green a joué dans Terminator, The Sarah Connor Chronicles mais je n’en ai pas parlé car ça n’avait rien de drôle et que je n’ai jamais maté un traitre épisode) (et qu’on ne prêche pas l’exhaustivité et le sérieux journalistique en ces lieux)

NOMME DANS LA CATEGORIE MEILLEUR ACTEUR : OMAR SY

Je ne vais pas revenir sur sa prestation dans Intouchables, je pense qu’on en a tous soupé.

Sourire email diamant, rire communicatif en toutes circonstances, don pour le chant, gay friendly, carrure rassurante, bref, on se demande pourquoi la Dame du Lac (Audrey Fleurot) lui résiste durant tout le film. (A la fin on comprend, mais je ne vais pas spoiler, des fois qu’il passe par ici une des 5 personnes qui n’ont pas encore vu Intouchables)

Au-delà de son duo avec Fred Testot qui est tout de même assez indispensable dans l’absurde et le poil à gratter, Omar était déjà très chouette dans les deux premiers films de Toledano/Nakache : Nos jours heureux et Tellement proches.

 

NOMME DANS LA CATEGORIE MEILLEUR SECOND RÔLE MASCULIN : NICOLAS DUVAUCHELLE

(Non parce qu’ils sont bien sympas Bernard Le Coq et Michel Blanc mais bon…)

Nicolas Duvauchelle, allons-y dans les qualificatifs utilisés jusqu’à plus soif, est un acteur physique. Oui. Désolée mais c’est vrai.
Du Petit Voleur d’Eric Zonca qui l’a fait naitre, aux Corps impatients de Xavier Giannoli en passant par Avril de Gérald Hustache-Matthieu (qui a décidément du flair pour repérer ce genre de comédien), il s’impose charnellement, clope au bec, cernes et tatouages.

Et puis un mec qui appelle sa fille Bonnie en référence à Bonnie and Clyde… Finalement c’est dans Polisse, pour lequel il est nommé, qu’il est le plus « banal ».

 

NOMME DANS LA CATEGORIE MEILLEUR ESPOIR MASCULIN : PIERRE NINEY

(c) Renaud Monfourny

Je sais ce que vous vous dites, « KEUWAAA !? Mais d’où elle nous parle du keum qui a joué dans LOL de Lisa Azuelos !? », alors déjà je vous trouve bien informés pour des gens qui dénigrent La Boum nouvelle génération, ensuite il y a des gens très bien qui joue dans LOL (genre Dieu Alexandre Astier) et enfin, sachez que Pierre Niney est actuellement juste le plus jeune pensionnaire de la Comédie Française. JUSTE.
J’aurais donc tendance à lui excuser quelques erreurs de débutant.
On ne lui en tiendra même pas rigueur quand il se moque des twittos, parce que c’est drôle.

Et il a des yeux et des cheveux fabuleux.

(Je vous conseille d’aller visionner la galerie entière de l’expo des photos des révélations 2012 prises par Jean-Baptiste Mondino)

Le summum de l’hormone césarisée devant être atteint le 19 septembre 2012 avec la sortie de Comme des frères d’Hugo Gélin, réunissant Nicolas Duvauchelle ET Pierre Niney (Et FX Demaison).

Et vous, quels sont vos pronos ?

(PS : comme on n’est pas sectaires, GO GO GO Valérie Donzelli et Céline Salette !)