Archives de Tag: Jude Law

On s’est juré de toujours tout partager, on s’est promis d’être toujours réunis

Si Vikler est allée faire bronzette sur le terrain tout l’été dans son safari de l’hormone des pays de l’est, moi, je suis restée sur Paris où j’ai brainstoarmé sévère avec notre think tank de l’hormone.

Nous avons dégagé les grandes tendances de 2012/2013 en matière de bogossitude, analysé les répercutions du déclassement de Ryan Gosling au profit de Bradley Cooper comme « homme le plus sexy de la terre », décrypté l’actualité fourmillante, disserté sur « Robert Pattinson cocu : un signe avant-coureur de l’apocalypse ? », bref, ça a pas été LoL tous les jours, mais nous avons un business plan qui va tiendre la route pour toute la saison.

Alors je vous l’annonce tout de go, la mode de cette fin d’été et de ce début d’automne, le comble du chic, le pic absolu de l’hormone, le « must-have » est à la bromance.

D’ailleurs Rob’ aura toujours son BFF Tom Sturridge pour se consoler !

C’est le moment où vous vous dites « han comme ils slapettent avec des mots incompréhensibles au blog de l’hormone depuis qu’ils ont dépassé les 1000 visiteurs par jour et qu’ils se font harceler sexuellement sur les réseaux sociaux par d’anciens candidats de Top Chef ! », c’est pourquoi je vais vous expliquer le concept : Bromance = Brother + Romance.

Alors non, on ne parle pas d’inceste (désolée les fans de Supernatural*, mais on vous aime quand même !), mais d’amitié virile entre deux homme qui n’hésitent pas à éprouver cette affection en public.

[Pour la petite histoire, Jared Padalecki et Jensen Ackles, respectivement Sam et Dean Winchester dans la série, sont les best bros du monde et leur complicité transparente a poussé les fans du show à créer une communauté très vivement alimentée sur la « Wincest »]

La Bromance la plus durable et la plus classe d’Hollywood est bien sûre celle de George Clooney et Brad Pitt

Regardez moi tout cet amour fraternel !

Et gare à celle qui se mettra entre les deux…

Si parfois les Bromance laissent assez rêveurs…

[Ian Somerhalder et son grand poto Jared Leto]

Elle sont parfois à la limite du porno gay :

[Ryan Reynolds & Scott Thompson]

[Ryan Gosling et son réalisateur d’amour Nicolas Winding Refn à Cannes]

Il faut dire que beaucoup de Bromance se créent au boulot, ce fut le cas pour Kit Harrington et Richard Madden sur le plateau de Game of thrones qui, depuis, ne se quittent plus et partent même en vacances ensemble.

Parce que de vrais Bro font TOUT ensemble

Si, généralement, notre Bromanceur typique est un garçon hétéro – disposant même la plupart du temps d’une femme de compagnie pour l’occuper quand son Bro n’est pas là-, l’amitié universelle entre deux hommes existe aussi lorsque l’un est gay et l’autre hétéro, le « Gay BFF » n’est pas exclusif aux donzelles trentenaires célibataires travaillant dans l’industrie culturelle.

Découvez ici Jason Segel et Neil Patrick Harris (l’inventeur du Bro Code dans How I met your mother) chanter en choeur Confrontation extrait de la comédie musicale Les Misérables.

Il existe tellement d’exemples que je n’ai forcément pas été exhaustive, alors n’hésitez pas à partager en commentaires vos Bromance préférées !

Et pour avoir votre dose quotidienne, maintenant que je vous ai rendu accros,  je vous suggère cet excellent tumblr : http://dailybromance.tumblr.com

Publicités

Elementaire, ma chère Johnson

Je me suis creusé la tête deux secondes quant à mon prochain article de l’hormone puis j’ai étudié mon environnement : entourée de posters pour Sherlock Holmes 2 : jeux d’ombre et de posts de Tumblr à la gloire du Sherlock de Moffat sur la BBC je me suis dis, mais c’est élémentaire ma chère Johnson : nous allons remonter le temps à la recherche de l’hormone chez les différents acteurs ayant incarnés Sherlock !

Si, de nos jours, Sherlock est plutôt jeune, fringant et follement sexy, il a longtemps été incarné par des vieux machins rabougris. Et, comble de l’archaïsme, la relation ambigüe de Sherly avec Watson était balayée sous la table.

Heureusement, Robert Downey Jr et Jude Law ont mis les pieds dans le plat (de manière peu subtil, d’ailleurs) et assument totalement leur gayitude dans ce deuxième opus.

J’insiste, le premier était tout de même plus viril :

Ca n’est pas un scoop. Robert fait se pâmer ces demoiselles depuis au moins Ally McBeal et Jude Law depuis… qu’il est né. Le Sherlock Holmes actuellement au cinéma est juste une bombe hormonale (et les filles y sont très jolies aussi).

Le duo beaucoup moins attendu, à l’hormone beaucoup moins évidente est celui composé par Benedict Cumberbatch…

…et un ex hobbit :

(Martin Freeman)

[Vous la sentez bien la tension sexuelle, là ou il faut que je vous file l’adresse des 120 000 tumblr à leur gloire pour étayer mes sources ?]

Les puristes peuvent crier à la trahison, moi, si je me réfère à Wikipédia, je trouve qu’on respecte totalement l’esprit qu’a voulu insuffler Conan Doyle au personnage :

« Grand, mince, élégant mais négligent, de façon bohème, Holmes est un fumeur invétéré (cigarette, cigare et pipe), un sportif accompli (baritsu, boxe et escrime), un mélomane averti qui pratique le violon et un médiocre mangeur. Il ne supporte pas l’oisiveté, qui l’épuise et ne vit que pour son travail. Pendant les moments où il ne peut travailler, il est parfois amené à se droguer (cocaïne), mais il en profite aussi pour compléter la culture encyclopédique nécessaire à sa profession. »

Le costume mythique rendrait plan-plan n’importe quel acteur (ci dessus le zexy Roger Moore, ou comment James Bond devient un tue l’amour), d’où une modernisation des costumes d’époque ou une modernisation complète puisque le détective enquête dans le Londres moderne dans la version de la BBC.

J’avoue avoir un petit faible, tout de même, pour Christopher Plummer, plus dandy qu’excentrique, certes, dans une version télévisée en 1977 et 1979.

Mais je reste persuadée que Holmes ne peut être parfaitement joué que par un britannique. Voilà ce que ça a donné quand on a essayé de le mettre à la mode soviétique :

[Vasili Livanov, sosie officiel de notre président]

Je pense, par contre, que j’aurais pu tomber sous le charme de Peter O’toole qui a incarné le rôle en 1983…

Maheureusement il ne s’agissait que d’une adaptation en animation et il ne prêtait que sa voix.

L’espoir hormonal revient en 1985 : Barry Levinson propose un Young Sherlock et caste Nicholas Rowe

…qui aurait aussi bien pu jouer « young Oscar Wilde ».

On notera que beaucoup d’acteurs ayant joué Dracula (Christopher Lee, Christopher Plummer, Frank Langella) ont aussi joué Holmes. A croire que les rôles mythiques sont interchangeables.

En 2004, le toujours classieux (sauf dans ses livres…) Rupert Everett endosse la casquette pour la télévision :

Et un Sherlock blond me direz-vous (ou pas)(mais ça me ferait plaisir) ? Et bien oui, c’est possible, puisque dans l’adaptation du chien des Baskerville, c’est Richard Roxburgh (The duuuuuke de Moulin rouge !) qui joue le détective.

Ma vraie révélation Sherlockienne de l’hormone restera James d’Arcy (oui, déjà le nom est hormonal) qui a joué un sexy Holmes avant tout le monde, en 2002 :

 

J’ai déjà ma petite idée mais, et vous, quel est votre Sherlock préféré ?

Et si vous n’êtes toujours pas rassasié(e)s : http://fuckyeahsherlock.tumblr.com/


Veggie = sexy

Récemment, on m’a fait découvrir « le bingo de l’argumentation omnivore » jeu assez sympathique permettant aisément de se saouler la gueule en vitesse quand on ne mange pas d’animaux morts.

[Je vous laisse comprendre le principe tout seuls, vous êtes grands maintenant]

Puisque ça ne sert à rien de se battre contre des cerveaux enfumés au jambon de Bayonne, j’ai décidé de vous offrir le meilleur argumentaire visuel de tous, celui des veggies sexy !

(Euuuh, comme jusqu’à preuve du contraire je suis toujours 99,9% hétéro, on va parler des mecs veggie, pour avoir sa dose de Lady, le lecteur de l’hormone se reportera gentiment à cette vidéo)(en vous remerciant)

Le végétarisme conserve, en voici la preuve par 3 :

Anthony Kiedis, chanteur des RHCP, 49 ans.

Brandon Boyd, frontman d’Incubus, 36 ans.

Si vous voulez une preuve qu’il vieillit plutôt bien, voici une photo totalement gratuite de lui dans la splendeur de sa jeunesse insolente :

[C’pour la science, on vous dit]

Jared Leto, acteur – chanteur – victime de son coiffeur, 39 ans.

Regardez comme Jack Johnson respire la santé et la joie de vivre depuis qu’il est végétarien :

[Non cet article n’est pas un « prétexte pour mettre des hommes torse nus partout sous couvert d’engagement idéologique »]

Alors je vous vois venir : non le végétarisme n’est pas réservé à des vieux hippies sur le retour.

La jeune garde branchée incarnée par Casey Affleck est aussi fervente que la vieille :

[Faut pas toucher à les animaux !]

[…même s’ils sont gros et impudiques]

Ou Keith Murray, génial co-fondateur de We are scientists, futur époux de moi-même, et seule personne grisonnante à faire partie de mon harem QUI LUI EST MEME VEGAN !

[Vegan c’est comme Veggie, le lait, les oeufs, le miel en moins, en gros]

[…et tout plein de chatons en plus !]

Sur le banc des accusés des « ex-végé-qui-ont-repris-la-viande-à-cause-d’un-gros-cachet-dans-un-film » j’appelle messieurs Law, Bloom & Hartnett.

[Tu fais bien de baisser les yeux vilain garçon]

[Non Orlando, tes yeux de petit chiot abandonné n’y feront rien]

[Quitter le végétarisme = quitter les feux de la rampe en ce qui concerne le petit Josh]

Le contre exemple restant les radicaux comme Joaquin Phoenix (Vegan pur et dur qui ne se vêt de rien qui vienne de les animaux non plus) :

[Oui, il va très loin]

Et Russell Brand qui a arrêté en même temps la viande / le sexe compulsif / la drogue & l’alcool

[Non, ça ne laisse pas de séquelles…]

En plus être végétarien te permet de vivre très longtemps comme l’autre Phoenix, River :

[Oh wait…]

Et souvenez-vous que même si vous aimez les animaux, ce n’est pas une raison pour libérer les homards de l’aquarium d’un grand restaurant comme Edward Furlong en 2004 : après, les homards peuvent causer des accidents de la route. Si. C’est vrai.  Il a même fait de la garde à vue pour ça.